Premiers pas et binaural

Carnet de Bord n°1.
Statut: novice/stagiaire(lvl: 1)

Quêtes : Recherches sur l’audio 3D, apprentissage de logiciels (Unity/Blender…) pour la création 3D.

Après quelques recherches, on trouve assez facilement des papiers qui expliquent le binaural.
Binaural, ou « la relation des deux oreilles », peut être compris comme enregistrement prenant compte des organes d’écoutes (forme, distance, réverbération, fréquences…) et/ou la restitution de cet objet sonore directement par cet enregistrement; la calibration du son se fait via des outils informatiques pour recréer l’expérience auditive dite naturelle s’il n’a pas été enregistré spécifiquement en binaural.

On trouve aussi deux autres grands types de recréations sonores dont je vais essayer de donner les grandes lignes holophonie et ambisonie.
(Voir notes en bas de pages pour plus de précisions).

Le premier est un dérivé du principe de Huygens (plus tard Hyugens-Fresnel) (ondes qui se diffractent avec interférences). On reproduit un champ acoustique dans un volume et celui-ci peut être exprimé avec un calcul d’intégrale ou l’on définit ses limites (pression du milieu dedans et dehors…).

Le second se spécifie dans la reconstruction du milieu en ondes planes avec coordonnées cylindriques (Fourrier-Bessel), ou simplement plusieurs cônes de différents formats recréant le milieu acoustique toujours avec un calcul d’intégrale.

doc:
Rozenn Nicol, Marc Emerit, »Reproducing 3D-Sound for Videoconferencing:
a Comparison between Holophony and Ambisonic ».
Lien vers le site